Association des interprètes de conférence de Serbie - AICS

Association des interprètes de conférence de Serbie - AICS
ACIS Colors

Association des interprètes de conférence de Serbie - AICS

Code

Le présent Code de comportement professionnel établit les normes du professionnalisme, de l’intégrité et de la confidentialité, ainsi que les conditions de travail…

Télécharger

Références

EU Savet Evrope UN Srbija

BESOIN D’UN INTERPRÈTE

Vous êtes à la recherche d’un(e) interprète...?

Les langues utilisées par les interprètes de conférence sont catégorisée comme langues A, B et C.

La langue A est la langue maternelle (ou la première langue) de l’interprète vers laquelle il/elle traduit à partir de toutes les autres langues (B et C).

La langue B est celle que l’interprète de conférence maîtrise parfaitement et vers lequel il/elle traduit oralement à partir de la langue A ou d’autres langues.

Jezik C je jezik koji konferencijski prevodilac u potpunosti razume i sa koga usmeno prevodi na jezik A ili jezik B.

La langue C est celle que l’interprète comprend parfaitement et à partir de laquelle il/ elle traduit oralement vers la langue A ou B.

Est-ce que le bilinguisme est un avantage pour l’interprète? Même si quelqu’un a assimilé, en grandissant, deux langues, si bien qu’il/elle s’exprime dans les deux langues sans accents, en reconnaissant parfaitement les nuances et les expressions idiomatiques dans les deux langues, d’habitude cela ne suffit pas en soi pour permettre à un interprète d’utiliser les deux langues activement au niveau professionnel. Une formation suffisamment longue et étoffée est nécessaire pour atteindre le niveau professionnel.

cliquez ici pour trouver un interprète

Vous êtes à la recherche d’un(e) interprète spécialisé(e) pour un domaine particulier?

L’interprète doit comprendre le sujet pour pouvoir traduire ou interpréter. De plus, certain(e)s interprètes sont spécialisés pour certains domaines particuliers. Cependant, la majorité des interprètes prennent nécessairement leur vaste culture générale pour le point de départ car on ne peut pas être expert dans chacun des domaines où les services d’interprétation sont sollicités. Aussi les interprètes de conférence cultivent-ils leur capacité d’assimiler vite les sujets et les jargons professionnels accompagnant un engagement professionnel de l’interprète.

La pratique habituelle des interprètes de conférence veut qu’ils se procurent en temps utile la documentation pertinente auprès de l’organisateur de la conférence, et qu’ils en fassent une analyse terminologique approfondie pour assimiler les termes spécifiques. L’interprète qui travaille à une fréquence régulière pour une organisation ou pour un client particulier finit vite par maîtriser la terminologie spécialisée.

Est-ce que l’interprétation simultanée est une activité stressante?

Certes oui. Une concentration continue est la condition absolument nécessaire d’une bonne prestation de l’interprète. C’est précisément pour cette raison que les associations professionnelles des interprètes de conférence ont développé les standards permettant que les efforts que les interprètes investissent dans l’exercice de leur métier ne dépassent pas les limites raisonnables.

La journée de l’interprète, les pauses comprises, est en moyenne de six heures consécutives. Toute heure entamée au delà de ces six heures est considérée comme heure supplémentaire d’engagement et doit être valorisée comme telle.